Jean Chrétien n'apprécie pas Donald Trump

SHAWINIGAN | L'ex-premier ministre du Canada Jean Chrétien n'a pas Donald Trump en odeur de sainteté, mais il estime qu'il faudra se résoudre à composer avec le milliardaire devenu politicien.

«Je l'ai dit, je n'aurais pas voté pour lui, mais il est le président des États-Unis, alors il faut s'en accommoder», a dit M. Chrétien, jeudi, en marge de l’inauguration du musée en son honneur, relocalisé dans un bâtiment qui sera plus facile d'accès pour les visiteurs à la Cité de l'énergie de Shawinigan, en Mauricie.

Face à l'imposition par les Américains de droits punitifs visant les producteurs canadiens de bois d'œuvre, l'ex-premier ministre canadien, qui a dirigé le pays de 1993 à 2003, estime qu'il ne faut «jamais s'énerver».

«Ils m'ont fait la même chose. Les Américains sont gros, mais ils ne sont pas vites et nous, on n'est pas gros, mais on est plus vites», a laissé tomber l’ex-politicien âgé de 83 ans.

Deux legs de Jean Chrétien


Jean Chrétien croit que le Canada va encore sortir gagnant de ce conflit commercial. Il s'est par ailleurs montré heureux qu'Ottawa investisse de façon importante dans le Centre fiscal de Shawinigan-Sud et dans le parc national de la Mauricie, ses deux héritages dans la région où il a été député et d’où il est originaire.

«Dans le temps, s'est-il amusé à rappeler, des gens ne voulaient pas qu'on ait un parc national. On ne pouvait pas céder du territoire sacré de la province aux méchants fédéralistes. C'était inconcevable, mais on a réussi à gagner. Et je leur disais à l'époque: "ne vous inquiétez pas. Si vous réalisez la séparation, je ne mettrai pas ça dans un truck pour l'amener à Ottawa".»

Read more...

views : 292 | images : 1 | Bookmark and Share

Enter your comment below