Diffamation: Fatima Houda-Pepin veut faire appel

L’ex-députée libérale Fatima Houda-Pepin a demandé mercredi la permission de faire appel de sa condamnation pour diffamation à l’endroit du maire de Brossard, Paul Leduc, affirmant que les propos qu’elle a tenus étaient corrects dans un contexte politique.

« Ce sont des remarques qui se disent dans un contexte politique. À moins de choses extrêmes, il n’y a pas lieu [pour la Cour] d’octroyer des dommages », a plaidé Me Julius Grey, qui représente l’ancienne députée.

Fatima Houda-Pepin a été condamnée le 31 mai dernier à payer la somme de 24 000 $ au maire de Brossard, Paul Leduc.

Il s’agit de dommages compensatoires et punitifs que l’ex-politicienne devra verser pour avoir tenu des propos diffamatoires à l’endroit de M. Leduc.

À la fin de la campagne électorale provinciale de 2014, Mme Houda-Pepin a notamment mentionné dans plusieurs médias que le maire Leduc avait offert une élection « clé en main » à son adversaire, l’actuel ministre de la Santé, Gaétan Barrette, qui affrontait la députée sortante dans la circonscription de La Pinière.

Défaite électorale

Mme Houda-Pepin a également prétendu que Paul Leduc avait donné des instructions aux membres de son parti, afin que ceux-ci s’impliquent dans l’organisation de Gaétan Barrette. Ce dernier a remporté l’élection avec plus de 15 000 voix d’avance.

La juge Chantal Sirois a conclu qu’il s’agissait d’une « importante faute diffamatoire », même si la députée sortante avait été provoquée par le maire Leduc.

En effet, peu de temps avant l’élection, Paul Leduc a rédigé un courriel à l’attention d’un média local dans lequel il appuyait ouvertement la candidature de Gaétan Barrette, ajoutant qu’il n’y avait eu « aucune collaboration » entre la Ville de Brossard et Fatima Houda-Pepin alors qu’elle était députée de La Pinière.

Read more...

views : 54 | images : 1 | Bookmark and Share

Enter your comment below