Un ex-attaché politique de Marois plaide coupable

Un ancien attaché politique de Pauline Marois, arrêté au même moment que Nathalie Normandeau et Marc-Yvan Côté en mars 2016, a plaidé coupable, vendredi matin, à une accusation d’avoir conseillé de poser un geste criminel, qui n’a finalement pas été commis.

Ernest Murray, qui dirigeait le bureau de comté du Parti québécois dans Charlevoix, est ainsi le premier des sept coaccusés à reconnaître sa culpabilité. Dans le cadre de l’élection de décembre 2008, le Parti québécois avait de la difficulté à atteindre ses objectifs de financement et M. Murray avait alors approché Martin Lapointe, ingénieur chez la firme Roche, afin d’obtenir 10 000 $.

Ce dernier, responsable du développement pour la firme, avait demandé des prête-noms à M. Murray. L’accusé en avait fourni trois. « Ça s’est arrêté là, ça n’a jamais été utilisé, mais les noms ont été fournis », a expliqué l’avocat de M. Murray, Mathieu Camirand.

Read more...

views : 107 | images : 1 | Bookmark and Share

Enter your comment below