Possible recours pour les fournisseurs

Le ministre de la Santé Gaétan Barrette affirme qu’un règlement en arbitrage est possible pour les nombreux fournisseurs qui se plaignent de ne pas avoir été payés après avoir travaillé à la construction du nouveau CHUM.

Le Journal révélait dimanche qu’une dizaine de fournisseurs réclament des sommes totalisant 95 M$ en hypothèque légale au consortium Construction santé Montréal, chargé par le gouvernement du Québec de construire l’hôpital en partenariat public-privé.

« Nous sommes en train de discuter d’un possible arbitrage. Aujourd’hui, nous sommes sur la voie de résolution de cette problématique », a affirmé M. Barrette dimanche, lors de l’inauguration en grande pompe du nouvel hôpital.

Selon le ministre, il est « normal d’avoir quelques millions qui soient l’objet de litiges » sur un budget de 3,6 milliards de dollars.

« Il n’y a aucune raison de penser que nous n’arriverons pas à une solution adéquate pour toutes les parties », a-t-il ajouté, assurant que le tout est « pris en considération par les instances appropriées ».

Read more...

views : 164 | images : 1 | Bookmark and Share

Enter your comment below